Butte-aux-Cailles

Butte-aux-Cailles

La Butte-aux-cailles est un de ces quartiers de Paris un peu spéciaux, un peu à part, que l’on aimerait préserver, garder au chaud, protéger de l’affluence, de la pollution et du tumulte citadin. Située dans le 13e arrondissement au sud de Paris non loin de la place d’Italie, on aime y faire une escapade pour se reposer et se souvenir à quoi ressemble la vie au calme.

Un village dans la ville


Véritable petit coin de campagne en retrait du reste de la ville, la Butte-aux-cailles a pu conserver une certaine atmosphère de village qui lui est propre. Ce n’est pas ici que vous pourrez contempler des monuments historiques, mais la Butte-aux-cailles n’en reste pas moins un quartier très apprécié des Parisiens et des touristes qui aiment déambuler dans ses rues paisibles, apprécier sa quiétude et sa verdure… Les ateliers d’artistes, les petites rues pavées, les immeubles couverts de lierre et les pavillons en fleurs donnent à ce quartier des airs de vacances.

Autre spécificité du coin : au centre de la place Paul Verlaine, en face de la piscine, trône une des trois seules fontaines publiques de la ville qui distribue une eau de source pure. Les habitants viennent de tout le quartier y remplir des bidons et des bouteilles. Ce puits artésien servait à l’époque à alimenter la piscine puisque l’eau qu’il en sort est, comme toutes les eaux de source pure, naturellement chaude (28°). L’eau du puits est puisée à 620 mètres sous la terre, dans les profondeurs de la nappe aquifère de l’Albien, et est âgée de plusieurs dizaines de milliers d’années !

Street Art et Art déco


Les quartiers populaires ont toujours été les bastions préférés des artistes urbains. La Butte aux Cailles ne déroge pas à la règle et accueille les amateurs de street art qui s’y pressent depuis le début des années 2000. Les promeneurs tombent donc, au hasard des rues, sur les œuvres éphémères de graffeurs et pochoiristes. La célèbre Miss Tic a été la première à y tracer un parcours tout en pochoirs, silhouettes féminines et jeux de mots, qui menaient le passant jusqu’aux ateliers d’artistes. Des pans de murs entiers du passage du Moulin-des-Prés sont devenus les carnets de croquis géants d’artistes, connus ou inconnus.

La Butte-aux-cailles mélange et s’amuse avec différents styles architecturaux : les pavillons, villas, et leurs jardins garnis font le charme intemporel de ce  «village» . Le style Art Nouveau de la piscine de la butte, ouverte en 1924 et classée monument historique, est également emblématique du quartier. Plus ancienne piscine publique de Paris avec sa façade de briques rouges et son architecture toute en courbes, elle est victime de son succès et est malheureusement souvent noire de monde les jours de beau temps.