Le Marais

Le Marais

La notoriété du Marais n’est plus à faire. Très apprécié des bobos parisiens, de la communauté gay, de la communauté juive comme des touristes, il est un des quartiers de Paris les plus chargés d'histoire. Situé sur la rive droite de la Seine, il s’étale entre la rue Beaubourg du côté ouest, la place de la Bastille du côté est, la place de la République au Nord et enfin la Seine au Sud. Du centre Beaubourg à la charmante place des Vosges, des typiques petits restaurants aux boutiques de mode huppées, tour à tour animé puis historique, le Marais aux deux visages n’en a pas fini de fasciner.

Un quartier huppé anciennement déserté

Au 12ème siècle, des ordres religieux s’installèrent dans la zone marécageuse située juste au-dessus de la Seine. La zone, soumise aux crues régulières de la Seine, resta longtemps délaissée par les populations les plus riches qui lui préféraient les faubourgs Saint-Honoré et Saint-Germain. Mais la création au 17ème siècle de la place Royale (rebaptisée aujourd’hui Place des Vosges) attira l’élite bourgeoise du Tout-Paris qui le déserta de nouveau un siècle plus tard, remplacée par des artisans industrieux. Le 19ème siècle voit la communauté juive s’installer autour de la Rue des Rosiers.

Aujourd’hui, l’originalité et la beauté de ce quartier provient en grande partie du fait qu’il a échappé à l’haussmannisation massive de Paris au 19ème siècle. Le quartier a donc gardé ses jolies rues sinueuses et ses hôtels d’époque.

Le 20ème siècle a également laissé de superbes traces dans le Marais. Le Centre Beaubourg donne une toute autre facette au quartier. Imposant, métallique et coloré, ce musée d’Art moderne est intéressant à visiter, ne serait-ce que pour la vue incroyable des toits de Paris qu’il offre au sixième étage. Le parvis du centre est l’un des lieux de rassemblement préférés des caricaturistes, des automates d’art et autres chanteurs de rue qui amusent les passants. Située à deux pas de là, rue Brisemiche, la fontaine Stravinsky et ses étonnantes machines multicolores cracheuses d’eau attirent les enfants en quête de fraîcheur les jours de grande chaleur.

Le Marais aux deux visages

QG animé de la communauté gay, quartier rempli de restos, bars, boutiques et librairies branchés, l’ambiance du Marais est à la fois festive et raffinée. La rue des Rosiers est l’exemple parfait de la dualité qui fait l’essence de ce quartier. Artère principale du vieux quartier juif, on y trouve tout ce qui constitue la culture juive : snacks à falafels, synagogue, librairies ashkénazes, commerces casher et pâtisserie aux vitrines alléchantes... Bouillonnant et plein de vie, le coin a su conserver son caractère populaire mais doit faire face à l’assaut de boutiques de mode de haute couture qui s’y installent et brisent quelque peu son charme pittoresque.

Enfin, la Place des Vosges est le dernier incontournable du Marais. L’harmonie architecturale parfaite de la place est sublimée par les 36 pavillons aux toits bleus et aux briques rouges qui l’entourent. Au numéro 6, la maison où Victor Hugo vécut entre 1832 et 1848 est ouverte aux visiteurs.

Découvrir Paris

Paris offre à ses visiteurs des milliers de visages différents, selon les coins que l'on visite et le moment de la journée où on la contemple. Il y a donc tout autant de manières de la découvrir et de l'aimer.