Parc Zoologique de Paris

Couramment appelé  «zoo de Vincennes»  dû à son emplacement près des bois du même nom, le parc zoologique de Paris a été le zoo préféré de trois générations d’enfants éblouis devant ces grands animaux exotiques que le parc accueille. Créé en 1934 par le Muséum national d’Histoire naturelle, cet immense parc zoologique fait aujourd’hui pleinement partie de l’histoire de la capitale qui l’a vu connaître le succès, grandir, devenir peu à peu vétuste puis renaître de ses cendres, totalement transformé.

Ouverture et premiers succès du zoo

A l’occasion de l’exposition coloniale de 1931, un zoo temporaire est ouvert afin de faire découvrir aux Parisiens les animaux exotiques venus des quatre coins du monde. Le zoo remporte un franc succès auprès du public français, et la Ville de Paris décide de s’associer au Muséum d’Histoire naturelle afin de construire un vrai parc zoologique permanent dans les bois de Vincennes.

L’architecte désigné pour mener à bien le projet s’inspire largement du zoo allemand de Hambourg ouvert près de 30 ans plus tôt. Ce modèle d’architecture fera d’ailleurs fureur dans toute l’Europe ainsi qu’aux Etats-Unis. Le grand rocher artificiel qui trône au milieu du parc est devenu le symbole du  «zoo de Vincennes» . C’est effectivement un des éléments de décors principaux du parc, mais il sert avant tout à cacher simplement les loges intérieures et les locaux techniques par un décor à l’aspect naturel. Autre nouveauté : les traditionnels barreaux des cages sont enlevés au profit de fossés qui permettent une interaction plus directe avec les animaux et qui donne l’impression aux visiteurs de les voir évoluer dans leur environnement naturel.

Ce nouveau zoo connaît rapidement un très grand succès, le public parisien se pressant pour observer des animaux, et principalement les grands mammifères tels que les rhinocéros, girafes ou éléphants. Le parc zoologique abrite également un bon nombre d’espèces en voie d’extinction. Vous pourrez ainsi y admirer des okapis, lémuriens nocturnes, des éléphants de mer ou même des pandas géants. Le parc s’est engagé à aider à la préservation de ces espèces mais, dès le début des années 1980, les aménagements commencent à donner des signes de vétusté et d’usure qui alertent les organisateurs.

Les grandes rénovations du zoo

Il faudra pourtant attendre 1994 pour que le grand rocher soit rénové, et 2002 pour que le Muséum d’Histoire naturelle prenne des mesures de sécurité. Des installations sont donc fermées au public et certains animaux, ne pouvant plus être abrités en toute sécurité, sont transférés dans d’autres jardins zoologiques. En 2005, de réelles mesures sont prises et le parc entre dans une longue période de travaux. Vétuste, trop exigu pour le genre de pensionnaires qu’il accueille, le zoo de Vincennes n’a guère d’autres choix que de fermer totalement ses portes en novembre 2008. Il a fallu d’abord évacuer tous les animaux du parc pour enfin, deux ans plus tard, commencer les grandes rénovations. Les enclos et l’aménagement ont entièrement été revus.

Le 12 avril 2014, le zoo de Vincennes, rebaptisé Parc Zoologique de Paris rouvre ses portes après presque six ans de fermeture, dont 27 mois de travaux. Aujourd’hui, le parc est sectionné en cinq biozones, qui sont les grands milieux naturels des animaux : Patagonie, Savane-Sahel, Europe, Guyane et Madagascar. Le parc zoologique de Paris couvre maintenant une superficie de près de 15 hectares, comporte toujours son grand rocher haut de 65 mètres et abrite une superbe serre de 4000 m² qui reproduit les conditions météorologiques d’un milieu équatorial.

Pensez également à réserver à l'avance vos billets pour le Parc Zoologique de Paris.

Découvrir Paris

Paris offre à ses visiteurs des milliers de visages différents, selon les coins que l'on visite et le moment de la journée où on la contemple. Il y a donc tout autant de manières de la découvrir et de l'aimer.
Votre session a expiré. Vous allez être redirigé vers la page d'accueil.