Petit Palais

Implanté sur l’avenue Winston Churchill reliant les Champs-Elysées à l’esplanade des Invalides dans le très chic 8ème arrondissement de Paris, le Petit Palais a, comme son grand frère le Grand Palais, été construit en 1900 à l’occasion de l’Exposition universelle. Aujourd’hui utilisé en tant que musée des beaux-arts et conçu selon un plan en forme de trapèze, il se compose de quatre bâtiments regroupés autour d’un jardin luxueusement orné de colonnades.

Les débuts du Petit Palais

C’est en 1894 que la destruction du palais de l’Industrie est pour la première fois évoquée afin de laisser place à la construction de deux autres palais. Charles Giraud est désigné pour encadrer les travaux. Ce dernier souhaite avant tout préserver la verdure du carré Marigny afin de préserver l’atmosphère paisible de ce lieu d’exception. Les travaux débutent à l’automne 1897 et dureront deux ans. Dressé sur une fondation de grande ampleur, le premier étage du bâtiment, dit l’étage « noble », est disposé pour accueillir les futures œuvres. Deux ans après l’Exposition universelle, le Petit Palais est transformé en musée et prend le nom de « Palais des Beaux Arts de la Ville de Paris » pour accueillir une collection d’art permanente qui balaye toute la période s’étendant de l'Antiquité jusqu’à la fin du 19ème siècle, ainsi que des expositions temporaires.

Entre 1903 et 1925, d’importants travaux sont entrepris afin d’orner les salles de riches peintures et sculptures, dans le but d’offrir au Petit Palais l’allure d’un véritable palais officiel. C’est avec cette riche décoration que l’architecte souhaite donner au Petit Palais l’éclat d’un bâtiment entièrement destiné à la gloire de l’Art et de la ville de Paris. Les endroits de l’édifice dont la décoration doit être particulièrement soignée sont donc désignés. Il s’agit pour l’essentiel de zones de passage et de circulation. Les vestibules d’entrée, les colonnades du jardin, les deux grandes galeries d’exposition et la coupole de l’escalier sont alors fastueusement parés de splendides peintures. Au total, il aura fallu plus vingt ans pour achever ces impressionnants travaux de décors.

Petit Palais deviendra grand

De nombreuses donations ont permis d’enrichir continuellement les expositions permanentes du Petit Palais. En complément de ces dons, la collection du musée s’agrandit grâce à la l’acquisition de nombreuses œuvres de peintres célèbres, dont celles Gustave Courbet. Ces nouvelles venues contribuent largement au succès demeuré sans faille du lieu.

Les années 2000 voient l’entrée de la photographie contemporaine au sein dans les salles d’exposition du Petit Palais, lorsqu’il a été décidé de présenter, en introduction aux grandes expositions internationales, des images de photographes inspirés par les civilisations exposées. Bon nombre de ces photographies ont par la suite été acquises par le Petit Palais afin d’enrichir sa collection permanente. D’autres grands donateurs, dont les frères Dutuit (célèbres collectionneurs et historiens de l’art) contribueront à garnir la collection d’œuvres du Petit Palais. De précieux objets d’art antiques, médiévaux, mais aussi de fabuleuses pièces datant de la Renaissance française et italienne, s’ajoutent petit à petit aux célèbres tableaux flamands et hollandais du musée. Peintures, sculptures, tapisseries et autres objets d'art envahissent les galeries. Le musée réussira même à se doter d’un ensemble d’œuvres du 19ème siècle grâce à des achats effectués par la Ville de Paris, ainsi que des legs et donations du plus grand intérêt (Cézanne, Courbet, Delacroix, Ingres et bien d’autres en feront partie).

Fermé de 2000 à 2005 pour cause de travaux de restauration et d’agrandissement, le Petit Palais voit ses surfaces d’exposition passer de 15 000m² à 22 000m² ! L’objet d’un tel réaménagement : la présentation de nouvelles expositions d'envergure internationale au premier étage, dans toute la partie ouest du bâtiment.

Pensez également à réserver à l'avance vos billets pour les expositions temporaires du Petit Palais.

Découvrir Paris

Paris offre à ses visiteurs des milliers de visages différents, selon les coins que l'on visite et le moment de la journée où on la contemple. Il y a donc tout autant de manières de la découvrir et de l'aimer.
Votre session a expiré. Vous allez être redirigé vers la page d'accueil.