Pont des Arts

Traversant la Seine en plein centre de Paris, le pont des Arts était mondialement connu pour être le  «pont des amoureux» . Premier pont métallique de la capitale, il relie le quai de Conti au niveau de l’Institut de France, au quai des Tuileries qui longe le palais du Louvre.

Histoire d’un emblème

Au début du 19ème siècle, à l’emplacement du pont des Arts que l’on connaît aujourd’hui, une passerelle de neuf arches est bâtie. La passerelle est une véritable innovation puisqu’elle est construite en fonte (une première à Paris) et qu’elle est réservée aux piétons. Inspiré par un projet mené en Angleterre, c’est Napoléon Bonaparte qui demandé à deux ingénieurs de concevoir une passerelle ressemblant à un jardin suspendu au-dessus du fleuve, orné avec d’arbustes, des bacs de fleurs colorés et de jolis bancs.

Au cours du 20ème siècle, la passerelle se fragilise, principalement à cause des bombardements des deux guerres mondiales et de plusieurs collisions de bateaux. En 1977, le pont est déclaré trop fragile et est fermé à la circulation. Deux ans plus tard, il s’effondre sur soixante mètres suite au choc avec une barge.

Le pont est alors démonté et la ville de banlieue parisienne, Nogent-sur-Marne, reprend la moitié du pont. Stockée pendant dix ans, la passerelle retrouve finalement une seconde vie en étant de nouveau montée en bord de Marne.

Le pont des Arts a été reconstruit entre 1981 et 1984, à l’identique du premier pont métallique et au même emplacement. Seul changement : le pont désormais plus que sept arches au lieu de neuf, pour se calquer sur son voisin le Pont Neuf.

Peintures, dessins, photographies… et cadenas d’amour

Tour à tour lieu d’exposition et d’inspiration attirant peintres, dessinateurs, photographes et autres artistes en quête de vue imprenable, le pont des Arts est aussi un des lieux préférés des pique-niqueurs et, bien entendu, des amoureux du monde entier qui s’y retrouvaient pour sceller leur amour sur l’un des parapets grillagés de la passerelle.

La tradition viendrait d’Hongrie ou peut être de Cologne… et s’est importée sur le Pont des Arts où les amoureux de tous horizons venaient accrocher des cadenas plus ou moins imposants, de formes et de couleurs variés, sur lesquels étaient gravés leurs noms ou leurs initiales. L’idée était de laisser une trace de leur amour et de leur passage dans la capitale du romantisme. Malheureusement le poids des cadenas menaçant d’abîmer les rambardes grillagées du pont, il a été décidé en 2015 d'enlever tous ces symboles d'amour. Toujours est-il que le Pont des Arts, ainsi que celui de l’Archevêché qui se trouve à quelques pas de là, restent des lieux de promenades emblématiques de l’amour, et des coins de pique-niques à deux très appréciés des couples.

Près des quais, pensez à tester les fameuses croisières sur la Seine.

Découvrir Paris

Paris offre à ses visiteurs des milliers de visages différents, selon les coins que l'on visite et le moment de la journée où on la contemple. Il y a donc tout autant de manières de la découvrir et de l'aimer.
Votre session a expiré. Vous allez être redirigé vers la page d'accueil.