Passages couverts à Paris Passages couverts à Paris

Passages couverts à Paris

Très prisés par les touristes et pourtant quelque peu délaissés par les Parisiens qui leur préfèrent les centres commerciaux modernes, les passages couverts comptent pourtant parmi les plus formidables témoins de l’Histoire de Paris.

Les passages couverts attirent les riches Parisiens au début du 19ème siècle...

Le charme typique de ces rues commerçantes privées mais néanmoins ouvertes au public plonge le chaland et le touriste au cœur de l’époque de Victor Hugo, Gustave Flaubert et autres grands personnages de l’Histoire de France. Abritant commerces et logements, une large partie des passages couverts se trouve rive droite, près des Grands Boulevards. Au début du 19ème siècle, ces rues couvertes servaient principalement à attirer la riche clientèle de la ville qui aimait déambuler des heures entre les échoppes commerçantes tout en restant protégée des intempéries, de l’agitation et de la saleté de la ville. Avec leurs décors rococo et leurs boutiques de luxe, les galeries étaient très appréciées par la clientèle parisienne la plus aisée qui y trouvait les magasins les plus cossus, les restaurants les plus alléchants, les galeries d’art les plus convoitées et les salons de thé les plus raffinés.

...mais ne résisteront pas à l'essor des grands magasins.

La majorité des galeries et passages couverts de Paris est édifiée à l’époque de la restauration, entre 1800 et 1850. Construites entre les immeubles et couronnées de larges verrières laissant percer la lumière du jour, les galeries offrent aux passants un tout autre visage une fois la nuit tombée, lorsque les devantures des typiques échoppes à la française restent éclairées par les lumières jaunes tamisées des gaz d’éclairage à l’époque, des luminaires aujourd’hui.

En 1850, la capitale regorge de passages et galeries – on en compte jusqu’à 150 à cette époque - dont le succès s’exportera largement à l’étranger dès la fin du siècle. Mais les larges avenues à ciel ouvert du baron Haussmann ainsi que la rapide popularité des grands magasins qui les bordent, sonneront le glas des passages couverts qui seront en grande partie détruits. Il en reste aujourd’hui seulement vingt-cinq.

Découvrir Paris

Paris offre à ses visiteurs des milliers de visages différents, selon les coins que l'on visite et le moment de la journée où on la contemple. Il y a donc tout autant de manières de la découvrir et de l'aimer.
Votre session a expiré. Vous allez être redirigé vers la page d'accueil.